Éducation + Vaccination la meilleure protection contre la rage

Le programme « Little Doctors » mis en place au Bangladesh permet aux élèves de sensibiliser leurs pairs ainsi que leurs communautés proches aux dangers de la rage.

Combattre les maladies infectieuses

Changement climatique1. Mondialisation. Croissance démographique2. Autant de facteurs qui contribuent à l'augmentation des maladies animales infectieuses. Lorsque ces maladies se propagent elles peuvent menacer la chaîne alimentaire, des économies entières, voire des vies humaines. Merial dispose des ressources nécessaires pour aider les gouvernements à lutter contre les épidémies animales. Nous sommes le premier fournisseur de vaccins dans le monde.

Les principales préoccupations actuelles

Une menace pour les animaux ET les populations

LA RAGE

La rage est une maladie mortelle qui peut toucher tous les mammifères, notamment le bétail, les animaux sauvages, les animaux domestiques et l'homme. Merial est le premier producteur mondial de vaccins antirabiques et participe activement à de nombreux programmes de vaccination préventive des animaux afin d’éradiquer cette maladie chez l'homme. 

Une menace permanente pour le bétail

LA FIÈVRE APHTEUSE

Touchant les bovins, les porcs et d'autres animaux ongulés, cette infection virale très contagieuse et économiquement dévastatrice a été fortement médiatisée lors de l'épidémie qui a frappé le Royaume-Uni en 2001. Nous restons déterminés à lutter cette menace mondiale permanente en mettant nos réserves de vaccins de haute qualité à la disposition des pays qui en ont besoin. 

Une nouvelle maladie qui nécessite une réaction rapide

LA FIÈVRE CATARRHALE

Transmis par les insectes aux bovins, aux moutons et à d'autres ruminants, le virus de la fièvre catarrhale est apparu en Europe à la fin des années 1990 et s'est rapidement propagé, causant des dégâts considérables à l'économie agricole du continent. La réactivité de Merial a permis de produire rapidement plusieurs vaccins efficaces. Les campagnes de vaccination régulières qui ont suivi ont permis de réduire drastiquement l'incidence et la propagation de la maladie.

Le Saviez-vous?


Plus de 70%des maladies infectieuses identifiées chez l'homme depuis les années 1940 sont d'origine animale3.

Références

  1. Sigfrido Burgos Cáceres (2012). Climate change and animal diseases: making the case for adaptation. Animal Health Research Reviews, 13, pp 209-222. Doi:10.1017/S1466252312000199.
  2. Daszak P, Cunningham AA et Hyatt AD (2000). Emerging infectious diseases of wildlife: threats to biodiversity and human health. Science 287: 443–449
  3. Jones et al, 2008
  4. World Animal Protection booklet, « Controlling rabies: One humane solution, three reasons why »